nouveauté de l'été !

Salut à tous et à toutes !

Cet été, vous allez bronzer de manière érotique, vous allez vous muscler le… le quoi, d’ailleurs ? Le cerveau, bien sûr, mais pas que !… Pour le reste, je vous laisse deviner tout seul !

Donc, rafales de parutions chez Media 1000 :

Mia sans dessous – Tome 5, par Mia Michael, illustré par Bruce Morgan

Dans ce tome V, nous retrouvons Mia à Ensenada, où elle écrit des histoires « salées » pour le compte de la Société secrète internationale qui l’a achetée, et qui la détient sans espoir d’évasion…

Sa première histoire concerne le retour d’Hani (à la demande de Bruce Morgan !). Hani, vous vous souvenez, dans le tome II de Mia sans dessous ? Soumise, comme Mia, sa sœur de captivité, aux caprices vicieux de leurs geôliers, Hani est une jeune fille brune de 18 ans, silhouette menue, yeux bleus, seins mignons au bout pâle, toison pubienne noire et bouclée, croupe cambrée en demi-lune… Tout pour plaire aux hommes ; aux femmes aussi ! Et pourquoi pas aux meilleurs amis de l’homme, qui se révèlent d’incomparables amants à quatre pattes ? Mia, elle, se retrouve à Calcutta, où elle fait office de cobaye pour un vaccin contre les MST. Elle et ses codétenues souffrent (et jouissent) sous la houlette d’une religieuse d’une quarantaine d’années, bien en chair, avec un beau visage et l’air bienveillant : Mère Michaëla…

La deuxième histoire se passe en Amérique Centrale : une étudiante en archéologie est aux prises avec une patronne très stricte, avant d’être enlevée par des guérilleros, puis vendue comme esclave dans une exploitation agricole…

Enfin, la troisième histoire est rigoureusement authentique. Deux jumeaux font chanter leur mère : ils l’obligent à travailler comme bonne à tout faire chez une femme très sévère, adepte des punitions corporelles…

Entrez dans le monde de Mia… elle vous fera rêver, sourire, et surtout, elle vous transportera au septième ciel !

 

Mia Michael est un pseudonyme, bien sûr. C’est Bruce Morgan qui nous a recommandé de lire ce blog qu’il illustre toutes les semaines. Nous avons été amusés par cette écriture si vivante, même si certains passages sont particulièrement… culottés ! Beaucoup de ces histoires sont en partie vraies… D’autres sont imaginaires, heureusement pour elle !

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/mia-sans-dessous-tome-5/

 

L’entrée de service, par Jackie Bruges

Dans un hôtel, l’entrée de service, c’est ce qu’on appelle « l’entrée des artistes » dans un théâtre. Il s’agit d’une entrée un peu cachée, par-derrière, officieuse, discrète, clandestine. Cette entrée des « artistes », les adeptes des plaisirs de Sodome la connaissent bien ! Comme va le découvrir à son corps défendant la jeune Catherine qui, après avoir été virée du pensionnat pour cause de jeux de mains entre filles, vient de se faire engager comme bonne à tout faire (c’est le cas de le dire) dans un hôtel… très particulier. Nous vous laissons le plaisir de découvrir comment les pensionnaires et le personnel de cet hôtel insolite vont accueillir une jeune personne qui ne demande qu’à s’instruire… et à être « formée ».

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/lentree-de-service/

 

Le Servant, de Carlo Vivari

Benjamin est un tout jeune homme aux allures androgynes. Mais il s’intéresse exclusivement aux femmes, et se tient toujours prêt à faire leurs quatre voluptés. Et les femmes, en retour, c’est fou ce qu’elles s’intéressent à lui. Benjamin, bien sûr, leur plaît quand il s’habille en garçon, mais il leur plaît tout autant quand il se travestit en fille. Et quand son sexe est indécidable, alors là, il devient carrément irrésistible. Sa proie préférée, c’est la cougar, femme d’âge mûr, à la libido bouillonnante, qui recherche le fruit vert sous tous ses aspects. Avec lui,  ces fauves femelles auront de quoi combler tous leurs appétits…

Inutile de vous présenter Carlo Vivari, auteur prolifique à la libido déchaînée ; une fois de plus il s’est laissé aller à suivre ses fantasmes les plus pervers.

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/le-servant-2/

 

Osez 20 histoires sea, sex and sun

L’été sera chaud,  l’été sera chaud…

Sea, sex & sun, chantait Gainsbourg à la fin des années 1970 dans une France insouciante et joyeuse. Portées par un vent de liberté qui a traversé les décennies, les notes de cette mélodie populaire imprègnent chaque page de ce nouveau recueil de la collection « Osez 20 histoires ». Initiation au sexe entre filles sur une plage bretonne, baise décomplexée dans le wagon surchauffé d’un train du sud de la France, remake porno de Bienvenue chez les ch’tis sur une plage du Nord, étreinte torride sur la dune du Pilat mêlant un homme entre deux âges et une Lolita tombée du ciel… Ce recueil vous fera voyager dans tous les sens du terme et ne contredira pas le refrain de cette autre chanson populaire : l’été sera chaud !

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/osez-20-histoires-sea-sex-and-sun/

 

Fenêtres pour voyeurs, de Jeannine Vincent

Une jeune veuve qui n’a jamais connu d’autre homme, sexuellement parlant, que son défunt mari, est en proie aux fantasmes de la solitude et s’adonne chaque jour à la masturbation en imaginant qu’un homme la regarde. Mais voilà qu’un jour elle s’aperçoit qu’il y a bien un voyeur qui l’observe, en effet, à l’aide d’une paire de jumelles : le vieux monsieur qui habite en face, quelqu’un qu’elle connaît très bien. Que faire ? La honte passée, elle décide de continuer comme si elle ne s’était aperçue de rien. Mais le vieux monsieur décide de traverser la rue et de venir sonner à sa porte, pour voir de plus près tout ce qu’on lui a montré par la fenêtre.

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/fenetres-pour-voyeurs/

 

Délicieux tourments, de Robert Merodack

Retrouvez chaque mois la réédition d’un volume de la collection Simples Murmures, dirigée à l’époque par le célèbre Robert Mérodack. Des textes licencieux, sadomasochistes, où tous les tabous sont mis aux oubliettes, ainsi que les victimes de maîtres aux mille perversions… Totalement introuvable ailleurs qu’en format numérique, aux éditions Média 1000 !

Délicieux tourments, un texte écrit par Robert Mérodack lui-même… Ceux qui connaissent l’auteur savent qu’en matière de SM, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. Ceux qui ne le connaissent pas ne perdent rien pour attendre !

Pour lire un extrait : http://www.meshistoiresporno.com/produit/delicieux-tourments/

 

ET N’OUBLIEZ PAS L’APPEL A TEXTES DE LA COLLECTION LA MAUVAISE HERBE !

Je vous en redonne ici le texte :

Je suis de la mauvaise herbe
Braves gens, braves gens
Je pousse en liberté
Dans les jardins mal fréquentés

(Georges Brassens, La Mauvaise herbe)

Salut à toutes et à tous,

Les Éditions Média 1000 ont décidé de me confier la direction d’une nouvelle collection de romans pornos, LA MAUVAISE HERBE.

Les premiers titres paraîtront au second semestre 2019 et nous recherchons donc activement de nouveaux auteurs !

Les romans que nous souhaitons éditer devront compter entre 150.000 et 200.000 signes (c’est-à-dire entre 100 et 130 feuillets).

Nous avons envie de publier des histoires modernes, excitantes et réalistes. Elles seront écrites dans un style simple, clair, concis et vivant et peuplées de personnages crédibles et dotés d’une réelle épaisseur psychologique. Le cul en constituera évidemment l’enjeu essentiel et le principal moteur narratif. Toutes les sexualités nous intéressent, des plus mainstream aux plus délirantes, des plus communes au plus exotiques. À part ceux que nous impose la loi, nous n’avons aucun tabou, alors ne vous censurez pas !

Toutes les formes de narration sont possibles : récits à la première personne ou à la troisième, histoires présentées comme des confessions authentiques ou de pures fictions, etc. Faites-vous plaisir ! Si vous vous amusez en écrivant, il y a de bonnes chances que nous prenions du plaisir à vous lire.

Pour faire court : nous ne recherchons pas des bouquins-kleenex, mais des livres à lire d’une seule main et à relire avec autant de mains qu’on le souhaite !

Si vous désirez avoir une idée plus précise du genre de textes que nous souhaitons recevoir, je vous encourage à vous familiariser avec les ouvrages de la collection Les Érotiques d’Esparbec (http://www.meshistoiresporno.com/collection/les-erotiques-d-esparbec/).

Vos questions, commentaires et manuscrits sont à envoyer dès maintenant à collectionmauvaiseherbe@gmail.com.

À très bientôt,

Christophe Siébert.

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *