Trois nouvelles histoires coquines

#LundiCoquin !

Salut à tous et à toutes ! Au menu de vos trois histoires du #lundi, un peu de #BDSM avec le nouvel épisode de Mia Michael, une #fessée avec Camille Sorel et un peu de douceur avec Stephen Nilsen !

 
Commençons par lui avec le dernier épisode de sa mini-saga DU BOUT DES LEVRES, une histoire #soft d’#exhibition et de #voyeurisme.
 
Un extrait :
Elles prennent une consommation adossées au bar et regardent alentours ce qui se passe. A priori rien d’extraordinaire. Les gens, jeunes ou vieux, se comportent normalement ou presque comme dans n’importe quel bar. Ça fricote un peu, les mains sont parfois baladeuses mais rien de bien méchant comparé à l’ambiance sulfureuse qu’elles imaginaient. Un peu plus loin une grande blonde distribue des accessoires à proximité d’une porte dont elle garde l’accès. Les deux femmes se regardent et se dirigent près de la porte. La grande blonde leur fait signe d’entrer. Pourquoi pas, se disent-elles, elles s’introduisent alors dans une toute autre ambiance.
 
 
==================
 
LA FESSEE, de Camille Sorel, est une histoire brève et très sensuelle de #soumission et de #domination qui ne vous laissera pas indifférent-e si donner ou recevoir des fessées vous fait kiffer.
 
Un extrait :
— Lève-toi et déposes ton ventre sur mes genoux.
Mon cœur se serre, je comprends tout de suite et sens mon sexe se mouiller. Je me place comme tu le demandes. Tu ajustes mes mains. Tu veux qu’elles touchent le sol. Je respire à peine et ferme déjà les yeux. Toi, comme un propriétaire, tu relèves ma robe et découvre mon cul que tu caresses, et flattes. Je sais que tu vas frapper. Quand ?
Ta main se soulève, je retiens mon souffle et contracte mes reins. Tu as dû le sentir et renonces : aucun intérêt si je ne suis pas surprise.
Et puis tu commences.
 

Une histoire à lire en intégralité ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/la-fessee/

 
==================
 
Et enfin la star de notre site, Mia Michael pour le 17ème épisode de sa saga #porno, #polar, #BDSM américain et désormais mexicaine, JUSTICE CAJUN !
 
Un extrait :
Elle s’en va… Je descends quelques marches et je me retrouve dans une vaste cuisine. Il y a un grand foyer avec une broche, une cuisinière, un large évier, des étagères avec différents ustensiles de cuisine. Autour d’une longue table, il y a une très grosse Chinoise, à mon avis la cuisinière, deux jeunes servantes blondes qui épluchent des légumes et un Mexicain qui a l’air d’un homme à tout faire ou peut-être jardinier. Tao, le chauffeur, est là aussi. Il dit à la toute grosse :
— Voici le nouvel achat de Mademoiselle, Madame Wang.
— Encore une blonde… Décidément, elle fait une fixation.
 

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *