Vos trois histoires du lundi !

Salut à tous et à toutes ! Pour vous aider à vous remettre du week-end si vous êtes du genre fêtard.e, et pour vous aider à affronter ce terrible lundi si, comme Garfield, vous estimez que ce jour est maudit entre tous, voici trois nouvelles histoires #coquines et en lecture libre !

 

Avec Intrusion, le prolifique Alex Condamines nous raconte les aventures sexuelles d’un duo de choc qui décide de s’aventurer loin de leurs HLM pour profiter de la piscine d’une villa qui semble inoccupée. Mais elle ne l’est pas tant que ça ! Les deux jeunes et jolies propriétaires surpennent nos deux héros en slip de bain (et avec des bites assez avantageuses) et décident de profiter de la situation…

 
Un extrait : « — Ça fait un moment qu’on vous regarde…Vous en profitez bien, les gars…Vous pensiez qu’il n’y avait personne ?…
— Non, a avoué Ahmed, tout penaud…On avait envie d’être au soleil, et de se rafraîchir…
— Pas de souci, a dit la petite brune, on n’a pas appelé les flics…Par contre, la location des lieux n’est pas gratuite…
— On n’a pas de ronds…On vient des quartiers…« 

 

Une histoire à lire en intégralité exclusivement sur MesHistoiresPorno : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/intrusion/

 
==================
 

Dans la suite de sa #confession intitulée Du cinémas… oui, mais porno !, la chaude Trixie nous montre quelle salope elle peut être quand deux males très bien montés s’occupent d’elle ! Sodomie, double pénétration, creampie, tout y passe ! Et bien sûr, cette orgie se déroule sous l’oeil de son mari candauliste, qui tient la caméra et bande comme un cochon.

 
Un extrait : « L’orgasme me tomba dessus telle la foudre sur un paratonnerre. Je me cambrais, tétanisée, hurlant mon plaisir. Les contractions de mon vagin expulsèrent le sexe de Bob et le chemin ainsi dégagé permit à Fred d’un puissant coup de reins d’entrer jusqu’à la garde son monstrueux phallus. Mes parois étaient si distendues que c’est tout juste si je sentais les puissants allers et retour de son colosse de six centimètres de diamètre et son drôle de gland me frotter les parois vaginales.« 
 
 
==================

 

Avec Demoiselle dans l’espace, enfin, Told, un nouveau auteur, nous propose un récit de science-fiction pornographique naïf et sans fioritures, mais débordant d’idées originales et rigolotes.

Un extrait : « Les Ratros sont connus pour avoir des sexe énormes et celui-là ne fait pas exception à la règle. Il s’approche et d’un coup rentre son engin dans mon cul, me provoquant une douleur vive tout comme un plaisir intense. Un homme vient me perforer la chatte et le dernier Ratro enfonce sa queue au fond de ma gorge. Tous font des vas-et-viens.« 

 

Une histoire à lire en intégralité ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/demoiselle-dans-lespace/

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *