Baise à l'hôpital, science-fiction BDSM et bien d'autres surprises !

Salut à tous et à toutes !

Au moment où j’écris cet article, il pleut et l’orage menace. Moi, dans ce cas, ce que j’aime bien faire, c’est rester au lit et m’amuser avec un.e partenaire ! Pour vous aider à trouver des idées, voici deux nouvelles histoires et trois nouveaux romans.

Sexe en public et à plusieurs dans un hôpital, par Frédéric Mancini.

 
« […] Elle s’était collée contre lui, comme elle le faisait à chaque fois qu’elle voulait lui dire au revoir, plaquant à lui l’épaisseur et la chaleur de son corps, venant chercher sa bouche, un moment de complicité qui était aussi une promesse, pour les moments à venir.
En se plaquant ainsi contre lui, elle avait senti son sexe, qui s’était durci de désir en la voyant, érection qui avait été décuplée lorsqu’elle s’était écrasée contre lui. Elle lui avait soufflé à l’oreille :
— Je te plais aujourd’hui ?
Et comme pour le vérifier, elle avait descendu son main jusqu’à sa queue, en caressant la dureté à travers son pantalon.
— Tu penseras à moi toute la journée, et ce soir tu pourras me la mettre où tu veux, et comme tu veux. […] »
 

Un récit gratuit à lire exclusivement sur notre site : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/des-ombres-dans-la-nuit/

BDSM et science-fiction par Mia Michael, notre auteur best-sellers.

 
« […] On sort du quartier des esclaves. A chaque pas mes seins bougent… Je dois sûrement faire du 90 b, c’est surprenant ! Je sens que mes fesses bougent aussi … Je regarde mon ventre, à la place de mon sexe j’ai une grosse touffe de poils noirs.
Dans la cour, un gros homme est assis sur une chaise. C’est un Lambda, citoyen de la classe la plus basse. Son costume est en tissu grossier et il a des sandales aux pieds. Il a aussi une épée qu’il a déposée à côté de lui. A genoux à côté de lui, il y a une esclave blonde, nue et jolie. Elle me regarde avec curiosité.
Aicha me pousse vers lui, en disant :
— Voilà la fille, Maître Boz.
Puis à moi :
— Présente-toi. […] »
 

Une histoire gratuite à lire en intégralité et exclusivement sur MesHistoiresPorno : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/dans-la-peau-dune-esclave-7/

 

LES LECONS DE TANTE SIDONIE, par Robert Merodack :

 
Les premières lignes : « J’étais encore adolescent. Devant s’absenter une semaine afin de régler une affaire de succession, mes parents me confièrent à ma tante Sidonie, une veuve d’une quarantaine d’années qui vivait toute seule dans une villa aux alentours de Paris.
C’était une belle et grande brune à l’altière allure, et mon imagination s’enflamma tout de suite à l’idée de passer ces quelques jours seul avec elle.
Depuis plusieurs mois, les courbures de son corps, qu’elle déplaçait d’une nonchalance fière et sensuelle, enflammaient le jeune puceau que j’étais alors. Ma tante si jolie avait un caractère d’une gaieté communicative et je croyais voir dans son regard noisette des lueurs malicieuses qui me faisaient rêver à des polissonneries inavouables.« 
 

Pour en lire un peu plus et découvrir la couverture, cliquez ici : http://www.meshistoiresporno.com/produit/les-lecons-de-tante-sidonie/

 

L’EDUCATION DE MARIE-PAULE, par Jean-Charles Rhamov :

 
Décidément, Marianne ne se lasserait jamais de mettre sa protégée dans des situations les plus insolites. C’est ce que pensait Marie-Paule, alors qu’ensemble elles descendaient le boulevard. À ce train-là, toute la ville allait savoir le jeu auquel elle se livrait. Personne n’ignorerait plus que la petite enseignante de collège dévoilait chaque détail de son anatomie à qui voulait bien d’elle et personne non plus n’ignorerait la façon dont elle jouissait sous les doigts ou la langue perverse de Marianne. Sous la férule de cette dernière, elle connaîtra les supplices les plus fins et les contraintes les plus sordides. Elle apprendra à jouir dans la honte, et ses tourmenteurs ne se lasseront pas d’arracher de son ventre les orgasmes les plus fous. Longtemps exilé dans le Piémont italien, Jean-Charles Rhamov vit aujourd’hui dans le Sud-ouest. Il joue des fantasmes médicaux et de ceux du milieu enseignant pour offrir un roman aux accents indéniablement auto­biographiques où il nous fait partager son expérience de la soumission féminine.
 

Pour découvrir la couverture et lire le premier chapitre, cliquez ici : http://www.meshistoiresporno.com/produit/leducation-de-marie-paule/

 

UN ETE D’ENFER, par Roselyne Parny :

 
Editrice, Anne passe ses vacances dans sa villa de Quiberon, avec son mari Grégoire et plusieurs amis et amies. Il fait chaud, on est en petite tenue, on vit les uns sur les autres. A tout instant, on tombe sur des scènes coquines, vu que chacun couche avec chacune et chacune… avec chacune aussi ! Bref, on en vient à ne plus penser qu’à ça. Là-dessus, Anne est convoquée à Paris pour piloter un nouvel auteur tchétchène, Sergo, une force de la nature. En un rien de temps ce mâle en rut va faire d’elle une femelle soumise. Quelle surprise pour l’orgueilleuse éditrice ! Et ce n’est qu’un début, Sergo s’invite chez elle avec Souhane, sa copine, qui initie Anne aux caresses féminines ! Bouleversée, Anne se transforme en lubrique bacchante et tout le monde y passe, même son frère ! Elle s’en souviendra de cet été d’enfer…
 

Pour découvrir la couverture et lire le premier chapitre, cliquez ici : http://www.meshistoiresporno.com/produit/un-ete-denfer/

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *