Dans la peau d’une esclave – 2

12345
Loading...

mia michael


BDSMhumiliationpunitionscience-fictionSM



DANS LA PEAU D’UNE ESCLAVE

CHAPITRE 2 – CALYPSO FOUETTÉE POUR LA DERNIÈRE FOIS

Pour le moment, je fais profil bas, ce qui n’est pas dans mon caractère.

Je suis dorénavant, la seule propriétaire des biens et des titres de mon beau-père. Je n’aurais jamais imaginé que ce serait aussi facile. Il a suffi que ce vieux cochon renifle mes aisselles et que je lui montre mon cul, pour que j’en fasse ce que je veux. Quelle moule !!

Je sais qu’il a mis une très grosse partie de sa fortune dans une banque qu’il croit sûre, mais ses biens sont désormais à moi et j’ai des amis qui vont très vite me renseigner. Pauvre type, je vais l’enculer à sec !

Pour tout dire, ça m’a plu qu’il me baise et qu’il jouisse en moi. J’aime les sports extrêmes et ceci en est un, non ?? Il lèche pas mal d’ailleurs, je le garderai peut-être pour ça. Mais, je n’ai pas envie qu’il passe son temps à baiser « mes esclaves », aussi je l’équiperai d’un petit gadget, l’équivalent pour les hommes d’une ceinture de chasteté. Il va être mignon avec ça… Pas très content, mais mignon !

Maintenant, c’est le tour de ma chère belle-mère de se faire enculer, mais elle ce sera à sec et au moyen d’un énorme gode trempé dans du piment ! Ah, elle va griffer les mains de sa mère… la salope !

Elle ne doit surtout pas savoir ce qui va se passer… J’adore l’idée de lui faire la surprise

Il est impossible de faire confiance à une esclave, elles sont éduquées à être veules et obéissantes. Celle qui me plaît le plus c’est Aïcha ! C’est une blanche, bien sûr, mais on lui a donné ce nom Africain. Un jour je lui ai demandé si je pouvais lui faire confiance, elle m’a répondu :

Non, Maîtresse, si on m’interroge énergiquement, je vous trahirai.

C’est une bonne réponse.

Ce soir, je suis dans ma chambre. Punie ! Je suis rentrée à 9 du matin au lieu de minuit. Résultat ma belle-mère va me faire fouetter et je devrai être au lit tous les jours à 19h30 Mon Dieu que j’ai hâte de lui faire la petite farce que j’ai mise au point !

Elle ignore que je suis à présent la maîtresse des lieux, des biens et des titres de son époux…

Elle vient se distraire à mes dépends. Et, elle est à l’heure, 19 h. Oui, c’est une maniaque de l’heure. Elle arrive dans ma chambre avec une esclave en disant joyeusement

C’est l’heure Calypso, on va te chauffer les fesses.

L’esclave dépose près de mon lit, 2 tranches de pain sec et un verre d’eau, mon repas du soir !

Ma belle-mère me dit,

Tu sais ce que tu as à faire.

Oui, belle-maman, mais, si je suis rentrée…

Je m’en fous, minuit c’est minuit

Oui, belle-maman…

Je remonte ma chemise de nuit blanche jusqu’aux reins. La chemise de nuit, c’est son idée, bien sûr. Je mets l’oreiller au milieu du lit et je me couche dessus de façon à ce que mes fesses soient surélevées.

L’esclave a en main un court fouet à plusieurs lanières, ça fait mal, même très mal, mais ça n’entame pas la peau.

« swwwitch », les lanières s’abattent sur mes fesses.

Aaïïïeee ! 1, merci belle-maman.

C’est une fétichiste de la fessée, si je ne compte pas et ne remercie pas, c’est un de plus… ma vengeance ne sera que plus jouissive…

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 2, merci belle-maman.

Elle dit à son esclave :

Ne va pas trop vite, il faut qu’elle apprécie, chaque coup !

Oui, Maîtresse.

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 3, merci belle-maman. Je ferai attention.

Je crois que tu aimes te faire fouetter.

Non, je vous ju…

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 4, merci belle-maman.

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 5, merci belle-maman.

Elle pose la main sur mes fesses, en disant :

Elles ne sont pas encore à point !

Oui, mais…

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 6, merci belle-maman.

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 7, merci belle-maman.

Elle s’adresse à son esclave :

On avait dit combien ?

Vous ne m’aviez pas dit, Maîtresse.

Bon, je te dirai quand arrêter !

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 8, merci belle-maman. Je serai sage !

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 9, merci belle-maman. Je vous le jure.

Bien… C’est bien, j’aime te voir t’humilier Calypso. Plus qu’un, alors.

(grrrrrr !)

« swwwitch »

Aaïïïeee ! 10, merci belle-maman.

Elle vient de nouveau tâter mes fesses en disant :

On pourrait faire cuire un œuf au plat sur tes grosses fesses, Calypso.

Oui, belle-maman.

Tu vas voir les tiennes de grosses fesses, pouffiasse, et dans pas longtemps !

L’esclave m’attache par la cheville à une barre du lit.

Ma belle-mère, très femme du monde, me dit :

Bonne nuit sur le ventre, Calypso.

Merci, bonne nuit à vous aussi, belle-maman.

En pensée, j’ajoute « ce sera ta dernière bonne nuit avant un bon moment. » 

Mais, elle me réserve une dernière petite gâterie,

Ah, j’oubliais, embrasse la main de l’esclave qui t’a fouettée et remercie-la. Elle s’appelle, Mouche Bleue.

L’esclave me tend sa main et je l’embrasse en disant :

Merci Mouche Bleu de m’avoir bien fouettée.

Petit gloussement satisfait de la sorcière.

Une fois seule, j’essaye de manger un peu de pain, mais il est tellement dur qu’il faudrait le faire tremper pour le manger et comme je n’ai qu’un verre d’eau, je préfère boire.

La chaîne qui m’attache au lit, ne me permet pas d’aller à la salle de bains. La première fois qu’elle m’a fait fouetter et attacher pour la nuit, je lui ai dit :

Et si je dois faire pipi, belle-maman ?

Tu serres les fesses ! 

Elle est jouette ! Enfin, plus pour longtemps !

CHAPITRE 3 – LE PLAN MACHIAVÉLIQUE DE CALYPSO

A 2h du matin, Aïcha entre dans ma chambre, elle scie la chaîne au ras de l’anneau avec une scie a métaux.

Ensuite, on va chercher une esclave qu’on a déposée devant la porte de la propriété. Elle ressemblait à Fenza avant que je l’envoie dans la clinique du Professeur Di Martino, et maintenant, c’est Fenza.

Bien sûr, vous vous dites, impossible de faire ce genre de substitution, à cause de la puce identitaire dissimulée en nous. Exact… Mais, je fais partie du « Temple d’Athéna » qui regroupe les QI les plus élevés du monde. Le grand Maître est aussi un membre de la Triade du Dragon de Feu qui règne sur toute l’Asie pour le compte du Consortium. Il a trouvé très amusant mon idée d’échange et m’a mise en contact avec leurs spécialistes en bio-informatique. Là, on m’a fabriqué une copie exacte de la puce de ma belle-mère. Elle est dissimilée, inactive, dans la nouvelle esclave.

A trois, nous remontons dans la chambre de Fenza

Elle dort profondément, Aïcha lui a donné un soporifique puissant. Son esclave dort par terre, à côté de son lit. Elle dort ou elle fait semblant. Les esclaves ont souvent un 7ème sens leur permettant de survivre.

Je fais une piqûre à Fenza pour l’endormir pendant 24 h. Ensuite, je prends un petit appareil pour désactivé sa puce et immédiatement après, j’active celle de l’esclave qui va prendre sa place.

La nouvelle esclave est devenue Fenza.

Voilà ! Le Contrôle Central ne peut pas se rendre compte que la puce a cessé d’émettre pendant une fraction de seconde.

On met Fenza dans une grande valise et on descend dans le garage.

On l’installe dans le coffre et on est part.

Même, la nuit, les contrôles se sont multipliés, à cause des noyaux durs des extrémistes bio-abolitionnistes. Cependant, mon nouveau statut de Dirigeant de la Région a été transmis automatiquement à la puce qui sommeille dans mon téton droit, enfin, c’est là que j’imagine qu’il se trouve… Dès qu’un « robflicard » pointe son appareil de contrôle, il se met aussitôt au garde à vous, en disant, « Bienvenue et bonne route, Excellence »

Excellence, moi !

A suivre.

Les tomes 1, 2, 3, 4 et 5 de Mia sans dessous sont ici :
http://www.lamusardine.com/P31501-mia-sans-dessous-4-morgan-bruce-michael-mia.html

Mes livres non illustrés, ici :
https://www.amazon.fr/Mia-Michael/e/B01MRVYT44/ref=ntt_dp_epwbk_0 …

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? N’OUBLIEZ PAS DE LA COMMENTER ET DE LA PARTAGER !

***

Retrouvez les autres histoires Mia Michael :

http://www.meshistoiresporno.com/author/mia-michael/

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

  1. Jl massart le à
    Jl massart

    Toujours aussi palpitant et excitant j adores cette auteur

  2. radiajounoun le à
    radiajounoun

    LA VENGEANCE EST UN PLAT QUI CE MANGE FROID
    cette fille va baisee tous le monde nous les femmes on a une puissance qui peut renverser le monde
    Merci ma chere MIA MICHAEL pour tous les récits que vous avez écrit pour nous
    Bisou
    Radia

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *