HARRY POTTER : CONCLUSION

Après avoir vaincu Voldemort, tous les membres mineurs de l’AD se retrouvèrent dans la salle sur demande pour fêter la victoire. 

Le seul problème était que Ginny, qui adorait se faire baiser, voulait absolument profiter de ce moment pour une dernière partie de jambe en l’air avec tout le monde. Elle subtilisa donc dans la boutique de Fred et George tout leur stock de philtre d’amour et le diffusa à travers la pièce. À la fête, Harry Potter, Hermione Granger, Ron Weasley, Parvati et Padma Patil, Neville Londubat, Ginny Weasley, Fred et George Weasley, Angelina Johnson, Katie Bell, Alicia Spinett, Luna Lovegood, Cho Chang, Fleur et Gabrielle Delacour et Tonk se retrouvèrent.

Après quelques minutes les effets du philtre se firent sentir. Fred et George mataient sans se gêner les formes de Parvati et Padma Patil tandis que Tonk, Ginny, Fleur et Gabrielle Delacour prodiguaient des caresses à Harry et que Ron et Neville semblaient très intéressés par le vertigineux décolleté d’Angelina, de Luna et de Cho qu’elles avaient ouvert jusqu’au nombril car « Il faisait chaud ! ». De leurs côtés, Katie et Alicia admiraient toute deux les formes d’Hermione qui semblait être la seule à n’avoir aucun plaisir, la conséquence de ses viols répétés sans doute.

Comme obéissant à un signal invisible, tous se ruèrent sur les partenaires de leur choix. Fred et George se glissèrent sous les robes de sorcières de Padma et Parvati, baissèrent leur culotte trempée d’excitation et les masturbèrent violemment. Celle-ci semblèrent y prendre un grand plaisir et se caressaient les seins.

Pendant ce temps Harry disparaissait sous une avalanche de caresses féminines. Il avait les mains posées sur la poitrine de Fleur qui le caressait langoureusement tandis qu’il échangeait un baiser ardent et brutal avec Ginny, leurs langues se cherchant et s’entremêlant…

De son coté, Tonk s’appliquait à faire une gorge profonde à Harry et mettait tellement d’ardeur à avaler ses trente centimètres qu’elle lui suçota même les couilles. La sœur cadette de Fleur, Gabrielle, tentait d’introduire sa langue dans l’anus du plus célèbre des sorciers et prenait du plaisir à mettre sa salive dans sa rondelle serrée.

En les regardant, Neville, qui n’avait jusqu’à maintenant pas eu d’expérience sexuelle, n’osait pas s’approcher de Luna, Cho et Angelina (et surtout de leurs énormes poitrines) malgré les effets du philtre d’amour. Ron, qui n’avait pas les mêmes réserves, se branlait déjà entre les seins titanesques de Luna. Angelina, voyant que Neville n’osait pas s’approcher, le prit par surprise et l’embrassa goulûment. Il y mit plus d’ardeur et se retrouva bientôt à peloter les seins de la jeune sorcière, toujours en l’embrassant tandis que Cho le suçait divinement bien, avec toute sa grande expérience de pute professionnelle.

Hermione, ne comprenant pas ce qui arrivait aux autres, tenta de s’enfuir de la partouze générale. Elle ne put faire un pas avant qu’Alicia et Katie lui barrent le chemin et lui sautent dessus en lui arrachant les vêtements. Hermione n’était pas lesbienne et tenta de s’échapper mais les filles l’immobilisèrent au sol et Alicia entreprit de lui faire un magnifique cunnilingus en lui mordillant un peu le clitoris. Allongée de tous son poids sur Hermione, Katie tentait de l’embrasser puis lui lécha le lobe d’oreille en lui murmurant :

Tu vas voir, le sexe avec les filles, c’est encore mieux…

Après que chacun eut pris du plaisir, tous changèrent de partenaire. Ainsi, Fred, George et Ron allèrent encore une fois donner du plaisir à leur sœur Ginny. Ils la pénétrèrent par tous ses trous en même temps et en agrandissant leur bite. Bien que toute seule, Ginny les épuisa et redemanda encore du sexe.

Angelina, Luna et Cho, qui en avaient finis avec Neville, se tournèrent vers Hermione et manquèrent de l’étouffer en pressant contre elle leurs gigantesques poitrines. Hermione dut toutes les lécher, les embrasser et leur faire un anulingus. Elle reçut des jets de mouille et d’urine en plein visage.

Fleur et Gabrielle Delacour se ruèrent vers Neville qui vivait le plus beau moment de sa vie. Il baisa la moule de Fleur et put peloter, sucer et mordiller ses seins à souhait et, ensuite, encula violemment, c’était sa première sodomie, Gabrielle. Celle-ci hurla de plaisir et une fois que Neville eut éjaculé en elle, lui sauta au coup et l’embrassa à pleine bouche. C’était un spectacle peu courant chez les fillettes de huit ans.

Seul avec toutes les autres filles, Harry put profiter des charmes de Tonk, qui restait avec lui pour se faire baiser quoi qu’il arrive mais aussi des jumelles Padma et Parvati Patil ainsi que d’Alicia et de Katie. Pendant qu’il tronchait ou enculait l’une d’entre elle, les autres le caressait ou se faisait des cunnilingus mutuellement. Katie fit même apparaître un gode ceinture pour pénétrer la moule et l’anus d’Alicia, ainsi que de Tonk.

Après une séance de sexe de plusieurs heures où tout le monde coucha avec tout le monde, les effets du philtre se dissipèrent (à la déception de Ginny) et chacun reprit la fête normalement, leurs souvenirs ayant été effacés. C’est ainsi que se terminèrent les aventures sexuelles à Poudlard.

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? LAISSEZ UN COMMENTAIRE ET PARTAGEZ-LÀ !

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

  1. Elodie le à
    Elodie

    Intéressant… Mais Fred ET George… Vraiment? L’auteur n’a jamais vraiment lu Harry Potter jusqu’à la fin…

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *