HARRY POTTER EN PREMIÈRE ANNÉE

CHAPITRE 1 : AGRÉABLE ENTRAÎNEMENT

Harry Potter, Ron Weasley et Hermione Granger viennent d’entrer en première année à Poudlard. Du temps a passé et Harry a été sélectionné comme attrapeur dans l’équipe de Quidditch. Lors de la première séance d’entraînement, tous c’est bien passé et c’est avec un certain plaisir qu’il se dirige vers le terrain de Quidditch pour sa deuxième séance d’entraînement.

Seulement, dès qu’il fût rentré dans les vestiaires, la porte se verrouilla par magie derrière lui et les lumières s’éteignirent. Il eut beau essayé autant qu’il put le sortilège Lumos, l’obscurité restait totale. Toujours dans le noir, il sentit soudain que des mains douces lui descendaient son pantalon. Sans qu’il comprenne ce qui lui arrivait, des lèvres – incontestablement féminine – se plaquèrent contre les siennes.

Pris au dépourvu, il tenta de se dégager mais celle qui l’embrassait se plaqua contre lui et l’empêcha de bouger. Harry sentit alors une deuxième bouche lécher son pénis et lui faire sa première fellation. Puis, une langue s’introduit dans l’anus d’Harry et le lécha. Celui-ci s’abandonna complètement au plaisir qu’il éprouvait.

Soudain, aussi brusquement qu’elle s’était éteinte, la lumière se ralluma. Harry vit alors que c’était les trois membres féminins de l’équipe qui lui prodiguait tous ce plaisir. Angelina Johnson, la noire aux énormes seins, l’embrassait langoureusement tandis que la petite et timide Katie Bell le suçait à pleine bouche et que Alicia Spinett, la rousse, jouait avec son anus.      

Angelina Johnson interrompit son baiser, prit les mains de Harry dans les siennes et les plaqua contre son imposante poitrine. Pendant qu’il les malaxait et les pinçait, Angelina reprit son baiser en lui murmurant :

Bienvenue dans l’équipe, Harry…

Puis, Katie Bell se posta à quatre pattes devant Harry et lui présenta son vagin. Celui-ci, découvrant une Katie décidément très salope, enfonça son pénis dans le sexe de Katie et commença à la dépuceler. Pendant ce temps, Alicia lécha toujours l’anus d’Harry et Angelina, assise sur un banc, se masturbait tout en regardant la scène.

En même temps qu’elle se faisait pénétrer, Katie hurlait de plaisir :

Oh oui Harry ! OH OUI ! Plus fort ! C’EST BON !

Harry venait de dépuceler Katie et lâcha une longue giclée de sperme dans son sexe. Aussitôt, Angelina enleva sa robe de sorcière sous laquelle elle était nue, dévoilant à tous ces deux énormes seins et sa chatte rasée. A ce spectacle, Harry rebanda illico. Angelina vint se placer au même endroit et à la même position que Katie précédemment mais, elle, dévoila son anus. Elle ordonna donc à Harry :

Allez ! Encule moi !

Celui-ci ne se fit pas prier et encula longuement et violemment Angelina qui, débordant de plaisir, continuait a gémir :

Oh c’est bon ! OUI, C’EST BON ! OHHH !

Harry avait éjaculé mais ne s’arrêta pas et s’allongea sur une Angelina encore tremblante de plaisir et lui suça ses énormes seins. Tout en les suçant, il les tordait violemment entre ses mains et les mordillait avec ses dents. Angelina jouit de plaisir sous ses caresses et Katie Bell vint lécher le sexe de celle-ci pour nettoyer toutes les traces.

Pendant que Katie faisait un cunnilingus à la jeune noire, Alicia avait attrapé la queue de Harry et la branlait, tout en la léchant. Alicia avait des seins certes moins gros que ceux d’Angelina mais avait un énorme cul cambré difficile à cacher, même sous une robe de sorcier.

Harry, succombant a tant de plaisir qu’on lui faisait, prévint la jeune rousse :

Oh ! Je vais jouir !

Alors Alicia branla encore plus vite le jeune sorcier et dirigea son pénis vers l’intérieur de sa bouche. Quand il éjacula, la quantité de sperme fut telle qu’Alicia en reçu beaucoup dans la bouche – qu’elle s’empressa d’avaler – mais également beaucoup sur le visage, qu’Angelina et Katie s’empressèrent de venir lécher, et terminèrent tout ceci par un langoureux baiser.

Alicia et Katie enlevèrent toutes les traces de sperme a l’aide d’une serviette et se rhabillèrent avant de rejoindre Fred, George et Olivier qui ne se doutait de rien sur le terrain de Quidditch mais Angelina, toujours nue s’attarda un peu pour parler a Harry :

C’était notre façon à toute les trois de te souhaiter la bienvenue dans l’équipe. Seulement… Essaie de ne pas trop en parler car il pourrait y avoir des jaloux.

Harry acquiesça mais la noire n’avait pas finis :

– Cela dit, cela ne me dérangerait pas de te revoir, je ne l’ai pas dit à Katie et à Alicia mais si tu veux me voir, prend cette amulette dans ta main et pense fort a moi, j’ai la même et je le saurai.

Sur ces mots, elle donna à Harry une amulette en forme de goutte d’eau, enfila sa robe de sorcière – Elle était toujours nue dessous, ce devait être agréable pour voler sur un balais – et quitta les vestiaires. Harry, encore sous le choc, attendit quelques instants avant de la suivre.

CHAPITRE 2 : UN BON AMI

Hermione, en ce début de première année, n’avait aucun amie et, lorsque la bibliothèque était fermée, ne savait pas ou aller. Comme elle se sentait rejeté lorsqu’elle allait en salle commune, n’ayant personne a qui parler, elle prit donc l’habitude d’aller se réfugier et se confier dans la cabane de Hagrid.

Hagrid était toujours très gentils avec elle et semblait la comprendre, car lui non plus n’avait pas une excellente réputation auprès des élèves. Un jour, en allant rendre visite à Hagrid, Hermione trébucha sur une racine et tomba dans un massif de ronces qui lui déchirèrent sa robe de sorcière. Une entaille dévoilait maintenant le haut de ses cuisses, et, lorsqu’elle marchait, sa petite culotte. Une autre entaille faisait voir ses seins, déjà bien développé pour son âge. 

Morte de honte à l’idée de retourner au château dans cette tenue, elle se dit que la cabane de Hagrid était plus près et qu’il aurait bien des vêtements de rechange pour elle.

Mais, avec le froid, la honte et la douleur sur ses plaies qui la submergeait, c’est en pleurant qu’elle arriva chez Hagrid. Celui-ci, dès qu’elle lui eut raconté ce qui lui était arrivé, l’installa sur le canapé et posa une main sur son épaule pour la réconforter :

Je suis désolé, je n’ai pas de tenue de rechange pour toi mais, si tu veux, tu peux rester ici jusqu’à ce qu’il fasse moins froid.

Hermione accepta la proposition et se pelotonna tout contre le bras d’Hagrid. Après quelques minutes, celui-ci, la croyant probablement endormis, descendit centimètres par centimètres sa main le long de la poitrine d’Hermione et atteint les seins. Il commença à les malaxer quand Hermione, ni tenant plus, se redressa et s’écria :

Mais cela ne va pas non ! Vous êtes un obsédé !

Hagrid, laissant soudai cours a ses pulsions, arracha la robe d’Hermione d’un seul coup, la dévoilant en petite culotte qu’il arracha aussi. Hermione était maintenant entièrement nue, sous le regard lubrique d’Hagrid.

Celui-ci sortit son énorme pénis, il devait mesurer 40 centimètres de long pour 10 centimètres de diamètres. Horrifié, Hermione ne se débattit même pas quand il la redressa mais poussa un cri déchirant lorsque Hagrid, d’un seul coup, l’empala sur son énorme bite :

HAAAAAAAAAH !   

N’ayant aucune pitié, Hagrid dépucela violemment la fillette d’à peine 10 ans. Avec son incroyable force, il rentrait jusqu’à la garde son sexe dans celui d’Hermione, et du sang s’écoulait du vagin de la petite. Quand il eut enfin éjaculé, il retira son pénis du vagin d’Hermione et ordonna a celle-ci de le nettoyer.

C’est ainsi que Hermione fit sa première fellation, lors d’un viol par un demi géant. Hagrid, au risque de la faire s’étouffer, l’obligeait à lui faire une gorge profonde. 

Dès que sa bite eût été bien lubrifiée par la salive d’Hermione, Hagrid entreprit de déflorer l’anus de la petite. Seulement, la différence de taille entre le pénis en l’anus était tellement énorme que Hagrid dû plaquer Hermione contre un des murs de sa cabane et pousser de toutes ses forces, écrasant Hermione contre ce mur, pour réussir a introduire le sexe monumentale jusqu’à la garde.  

Le demi géant fut obligé de jeter un sort de silence autour de sa cabane avec son parapluie car les terribles hurlements d’Hermione allait s’entendre jusqu’au château, au risque d’attirer des professeurs.

AAAH ! AU SECOURS ! AAAAAAAAAAAAAH !

En même temps qu’il baisait Hermione, Hagrid malaxait entre ses épais doigts les seins d’Hermione, les tournant à 360°. Hermione hurlait donc encore plus forts et des bleues apparaissait sur la poitrine d’Hermione. Dès qu’il eut éjaculé – Une quantité phénoménale de sperme – Hagrid mit Hermione sur le dos avec un sourire sadique.

Il introduisit d’abords un doigt dans la chatte d’Hermione, le doigt était certes moins gros que sa bite mais plus gros qu’aucune bite a Poudlard. Il rajouta un doigt, encore un et introduisit finalement quatre doigt dans le vagin d’Hermione. Il la branla violemment et Hermione, qui ne prenait aucun plaisir, ne mouillait pas du tout, ce qui rendait encore plus douloureux la pénétration.

Il lui hurla à la figure :

Répète après moi !

Oui… OH Oui…

TU ES UNE PUTE !

JE SUIS UNE PUTE !

LA PLUS GROSSE SALOPE DE POUDLARD !

JE SUIS LA PLUS GROSSE SALOPE DE POUDLARD !

Hagrid la pris ensuite en photo nue dans plein de position obscène, pendant qu’elle répétait « Je suis une pute » ou bien « Je suis la plus grosse salope de Poudlard ». Ils lui dit ensuite qu’il donnerait ses photos à tous les élèves si elle en parlait a quiconque et la renvoya ensuite au château nu, couverte de sang, de sperme et des bleues sur ses cuisses et sa poitrine.

Hermione n’en parla jamais a personne.   

CHAPITRE 3 : DE DÉLICIEUSES VACANCES 

Ayant été invité chez les Weasley pendant les vacances de Pâques, Harry s’amusait bien et se réjouissait d’avoir encore deux semaines d’amusement avant de revenir à Poudlard, ou l’attendais une montagne de devoir.

Cependant, il s’étonnait toujours de la timidité maladive de Ginny, qui rougissait à chaque fois qu’il entrait dans la même pièce qu’elle ou qui balbutiait quand elle voulait lui adresser la parole.  

Un jour, Harry se décida à percer se mystères et monta dans sa chambre pour lui parler en privée. Il allait toquer mais il entendit des bruits bizarres derrière la porte. Au lieu de toquer, Harry s’agenouilla sur le plancher et regarda par la serrure.

Ce qu’il vit le stupéfiât. Allongé sur son lit, Ginny se faisait baiser d’une façon ultra violente par ses deux frères, Fred et George. Sous ses yeux, il vit Fred – avec un pénis plutôt imposant – enculer violemment et douloureusement sa sœur cadette tandis que George en faisait autant avec le vagin de la petite fille de neuf ans.

Il vit ensuite Fred et George – après avoir jouis – se positionner tout les deux devant le vagin de Ginny et, malgré qu’elle les implorer et les supplier de ne pas le faire, introduire tous deux leur pénis dans son sexe. Le petit vagin de la fillette était énormément dilaté par l’action des deux épais pénis qui le pénétrait. Après d’autres gémissements et d’autres éjaculations, les deux frères se retirèrent par une porte qui les reliait à leur chambre, laissant Ginny, couverte de sperme, sur son lit.

Soudain, Harry entendit Mme Weasley monter l’escalier et se diriger dans sa direction. Il n’avait plus e choix, s’il ne voulait pas être surpris en train d’écouter aux portes, il fallait qu’il rentre dans la chambre. Il passa la porte au moment où Mme Weasley tourna l’angle du couloir. Il poussa un soupir de soulagement mais entendit un petit cri derrière lui. Il avait complètement oublié que Ginny était encore nue et couverte de sperme.

Harry se sentit rougir et voulu quitter la chambre mais Ginny se leva et ferma le verrou. Rouge comme une tomate, elle l’interrogea :

Est-ce que… Tu as tous vu…

Euh… Eh bien… Comment dire ?

Ne le dis a personne, s’il te plaît, je ferais tout ce que tu veux !

Comment ça ?

Eh bien si tu veux, tu peux me baiser !

Quoi ?!?!

Tu ne me trouve pas assez belle c’est çà ? Et comme ça ? 

Ginny attrapa la baguette magique qu’un des jumeaux avait oubliée et marmonna une formule magique. Aussitôt, les seins de Ginny gonflèrent, gonflèrent encore jusqu’à être plus gros que ceux d’Angelina Johnson, qu’Harry connaissait bien.

Sans attendre sa réponse, Ginny sortit le pénis d’Harry et lui fit une fellation digne d’une professionnelle. Quand il éjacula, elle avala tout son sperme jusqu’à la dernière goutte. Elle expliqua :

Je suis la pute de Fred et George, ils me baisent pendant les vacances.

Harry, cédant à la demande de Ginny, s’apprêta à pénétrer la fillette mais celle-ci, jugeant le pénis trop petit, répéta la formule magique que, cette fois, Harry put entendre    « Amplificatum ». Aussitôt, le pénis d’Harry doubla de volume, jusqu’à atteindre la taille honorable, en érection, de presque 30 centimètres de long pour 6 centimètres de diamètres.

Ginny s’empala elle-même sur le pénis et fit de frénétiques mouvements du bassin en poussant des cris de plaisir.

OH OUI ! C’EST BON HARRY !

Heureusement, la chambre était insonorisée. Harry avait finit de jouir mais Ginny ne s’arrêtait pas, elle montait et descendait d’elle-même sur le sexe d’Harry en ayant orgasme sur orgasme, du sperme dégoulinant de son vagin.

Ensuite, Ginny proposa à Harry de l’enculer, ce qu’il fit avec un grand plaisir, tout en tordant les palpant a pleine mains les énormes nouveaux seins de Ginny. Quand ils eurent finis de jouir, Ginny rendit à ses seins et au pénis d’Harry sa taille normale, puis, ils s’embrassèrent passionnément et descendirent dans le jardin.

Pendant toutes les vacances, chaque soir, Harry se rendait dans la chambre d’Hermione ou ils faisaient l’amour toute la nuit. A la fin des vacances, Harry avait au moins appris une chose, c’était que Ginny était vraiment une salope.            

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

  1. Anonymous le à
    Anonymous

    N’hésitez pas à laisser des commentaires sur vos impressions, ça fait toujours très plaisir !

  2. radia jounoun le à
    radia jounoun

    J’ai vue tous les films d’harry poter mais cette version et la meilleur de tous
    Radia

  3. Alexandre56 le à
    Alexandre56

    Super, c’est super bien écrit, J.K Rowling serait fiere…

  4. Anonymous le à
    Anonymous

    Merci beaucoup RADIA JOUNOUN, la suite arrive très bientôt (Harry Potter en deuxième année)

  5. JohnSenat le à
    JohnSenat

    J’ADORE !!!

  6. Anonymous le à
    Anonymous

    P.S : Je viens de finir d’écrire la série, qui compte 8 épisodes. Ils seront postés au fur et à mesure par l’administrateur du site, pour ceux que cela interesse (Merci beaucoup à Alexandre56)

    1. Auteurs Musardine le à
      Auteurs Musardine

      Hâte de lire ça !

  7. Temael Belzi le à
    Temael Belzi

    y aura t il Ron Weasley dans les prochaines histoires, Anonymous ?

  8. Thibault Po le à
    Thibault Po

    C super. 8 épisodes ! J’attends avec impatience l’arrivée de certains personnages…

  9. Anonymous le à
    Anonymous

    Pour répondre à ta question, Temael Belzi, Ron Weasley arrive dans Harry Potter en 2ème année. Il y aura 3 histoires pour chaque année, soit un total de 21 histoires, plus un bonus à la fin !

  10. Anonymous le à
    Anonymous

    Si ça interesse quelqu’un, j’ai écrit une autre histoire, ne concernant pas Harry Potter. Le titre est « une elfe à l’aventure » et cela parle d’un voyage… mouvementé que subit une elfe. Elle est disponible sur ce site à ce lien:
    http://www.meshistoiresporno.com/histoire/une-elfe-a-laventure/

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *