Une réunion à La Défense !

12345
Loading...

Perdican64


soft



Conviés tous les deux à une réunion

Là-bas dans une tour de la Défense.
Grand monstre de béton et de verre…
Nous sommes en retard.
Nous arrivons devant les batteries d’ascenseurs

La foule des grands jours, yeux fixés sur les portes…

Aucune envie d’attendre avec le troupeau
Je connais bien la tour, je te prends la main.

Je t’entraine par une petite porte vers les escaliers.

Ils sont raides, mal éclairés et quasiment  déserts….
Un peu dubitative en attaquant la montée…
Avec une totale impolitesse, je te laisse passer devant

Je me laisse avec plaisir distancer de quelques marches.
Devant les yeux l’un des plus beaux spectacles de la vie…

Une jolie femme qui monte un escalier.
Tu montes vite…
Je me rapproche et profitant d’un virage….

Ma main effleure ta hanche…
Ta vitesse diminue…
Un peu plus de déhanchement…
Une petite flamme s’allume dans nos deux cerveaux…
Tu avances toujours….mais sans conviction…

Je suis juste derrière toi…
Je pose mes deux mains sur ta taille…
Tu t’arrêtes…

Le temps stoppe sa course quelques secondes….
Et là…
Je n’en reviens pas….
Tu t’agenouilles sur les marches…la croupe tendue vers moi…
Position d’une indécence totale…totalement animale !
N’importe qui peut venir et nous surprendre…
Délicieuse peur que nous partageons…
Je ne résiste pas…
Je relève ta jupe…
Un string déjà humide tente de dissimuler ton ventre…
Je l’écarte…
Ton sexe est devant moi…totalement ouvert…
Je me libère et je me présente sur le seuil….
Nous le savons, une étreinte rapide et forte…
Ton corps est prêt…Gourmand du moment…
Je viens en toi…aussi loin que je puisse aller…
Dans un murmure… »plus fort » !
Tu l’auras voulue…
Je m’élance avec force…presque avec violence…
A chaque fois, la sensation d’aller plus loin en toi !
Nous n’allons pas résister !
Plaisir à l’unisson….explosion dans ton antre…
Souffles perdus, retour au réel …
Nous nous regardons…
Petits baisers tendres.
Instants impossibles à oublier…

Minutes magiques

Ne restera qu’un délicieux souvenir de folie…
Mais  nous sommes vraiment en retard…
Nous arrivons enfin dans la salle de réunion…
Deux places libres dans cette grande salle…
Presque en face l’un de l’autre…
Ton regard m’évite…douce pudeur.

Tes joues sont un peu rouges…
Fait-il si chaud ?
Je regarde tes jambes…
Tu les serres et tu ne sembles pas très à l’aise…
Je sais qu’un peu de moi coule en toi…
Vivement ce soir…
Nous avons une chambre réservée…
Et la nuit sera longue....

 

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *