attention chef-d'oeuvre !

Salut à tous et à toutes ! Aujourd’hui, seulement deux textes, mais des bons !

 

D’abord la suite de Femmes de ménage, de l’inarrêtable Alex Condamines, qui nous raconte l’histoire #perverse et tordue d’un #trio sexuel et amoureux formé par une mère, sa fille et leur amant… Amateurs de sensations fortes et interdites, régalez-vous !

 
Un extrait :
« J’ai avalé les deux étages. La porte était ouverte. J’arrivais sur le palier quand Ayana a fait son apparition la première. Pour tout vêtement, elle ne portait qu’un boxer short noir, qui la laissait à nu. Elle m’a souri, désirable dans sa nudité, sa chaleur venant vers moi.
— On t’attendait.
Je n’ai pas vraiment été surpris, sans doute parce que j’avais senti depuis longtemps, à défaut de l’avoir réellement formalisé que j’allais retrouver Naima sur ma route. Elle a surgi et j’ai été pétrifié d’émotion et de désir. Tout est remonté et a littéralement explosé en moi, les souvenirs se sont ravivés. C’était comme si on s’était séparés la veille. Cela faisait huit ans qu’on ne s’était pas vus, mais elle n’avait pas vraiment changé, et sans doute moi plus qu’elle. La même beauté hors des modes et du temps. Elle portait un simple pull et un leggins qui rendait hommage à ses formes.« 
 

Un texte à découvrir en intégralité ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/femmes-de-menage-partie-2/

 
==================
 

Et surtout, attention chef-d’oeuvre ! Un petit bijou d’un nouvel auteur, Natacha, qui nous raconte l’histoire d’une épouse qui #domine et #travestit son mari. L’écriture est parfois #amateur et maladroite,mais criante de vérité et de justesse. Au-dejà d’un très bon texte de #cul, c’est une magnifique #confession – au point que j’ai écrit à l’auteur pour lui proposer d’écrire un roman pour Les Nouveaux Interdits – affaire à suivre, donc !

 
Un extrait :
 
« Une fois sortie du bain, il me fallait coller mes faux seins puis enfiler la guêpière/corset, que j’eus un peu de mal à la fermer correctement. Je me sentais cintré dans cette guêpière et justement j’adorais ça. Tendre mes bas sur mes jambes toutes douces ne fit qu’accentuer mon érection. Je ne pouvais pas enfiler mon string, mon érection était trop forte : je me décidais donc à me masturber. Mon éjaculation vint rapidement et mon sexe repris sa taille normale et prit place dans le string comme un petit escargot dans sa coquille.
Avant de me lancer dans le maquillage il me restait la perruque à ajuster… Dans le miroir de la salle de bain je ne ressemblais déjà plus à un homme, mais pas encore à une femme. Au fil des années j’avais acquis de l’aisance pour me maquiller. La pose des faux cils ne fut qu’une formalité. Je terminai par un rouge à lèvre couleur sang, assorti aux faux ongles longs que je collais juste après. J’étais presque prête. Le miroir de la salle de bain renvoyait l’image d’une belle femme, un peu carrée des épaules, mais terriblement sexy dans sa guêpière, ses bas parfaitement ajustés, son maquillage soigné.« 
 

Un texte à découvrir en intégralité ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/natacha/

Et si vous avez aimé, n’oubliez pas de partager et commenter !

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *