Vos trois histoires coquines du lundi

Salut à tous et à toutes ! Bon lundi de Paques ! Pour ceux qui ont passé l’âge de fouiller au fond du jardin pour découvrir des jeux, voici des friandises d’un autre genre : trois nouvelles histoires gratuites et coquines pour vous faire bander, mouiller, imaginer et, qui sait, pimenter votre soirée ?

 

Une MILF entreprenante, un chauffeur de taxi qui ne rechigne pas à un petit coup vite fait, c’est Le Candidat (première partie), la nouvelle confession érotique de Frédéric Gabriel.

 
Un extrait : « Il nous a fallu quarante-cinq minutes pour atteindre le bas. Elle était silencieuse, attentive. Je l’observais du coin de l’œil. Son jean dessinait son pubis, et son sexe, traçant le sillon qui le fendait en deux au milieu, galbait ses cuisses bien pleines, mais aussi des mollets bien faits. C’était le genre de fille que je n’aurais pas regardé de manière instinctive, sur lequel mon regard ne s’était pas attardé parce que je la trouvais banale. Je ne pouvais que m’en vouloir. Elle avait un beau corps, et il y avait en elle quelque chose de chaleureux qui plaisait. Contrairement à pas mal de femmes, on sentait qu’elle ne vous prendrait pas de haut.« 
 

Un récit à lire jusqu’au bout en cliquant ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/le-candidat-partie-1/

 
==================
 

Dick Sainte-Cécile, avec Zob in job (sacré titre, non ? Moi j’adore ! J’en veux davantage des comme ça !) nous propose une histoire brève, pétillante et rythmée d’adultère et de quick-sex au bureau. Et c’est encore une fois la femme qui prend l’initiative et l’homme qui joue le rôle d’objet sexuel : qui osera ensuite prétendre que la littérature porno est misogyne ?

 
Un extrait : « Le repas se passait bien. Nous avions repris la conversation de la veille. C’était sympa. Soudain je me pétrifiai. Si ce n’était pas le fruit de mon imagination, c’était bel et bien le pied nu de Martine que je sentais remonter lentement le long de ma jambe jusqu’à masser délicatement mon entrejambe. J’avais le feu aux joues. Martine faisait comme si de rien n’était mais son massage s’accentuait. Je ne savais plus comment réagir.« 
 

Un récit à découvrir en intégralité en cliquant ici : http://www.meshistoiresporno.com/histoire/zob-in-job/

 
==================
 

Pensez-vous que la SF et le porno puissent faire bon ménage ? D’après notre auteure-star Mia Michael, qui n’hésite pas à mettre un zeste d’anticipation dans son BDSM ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

 
Un extrait : « Je regarde Aicha et aussitôt, elle va se mettre à genoux entre les jambes du professeur. Aicha est une perle… pas pour l’enfiler, on n’a pas le temps. Elle dégage le sexe du professeur et le prend aussitôt en bouche.
Pendant qu’elle le suce, il me dit :
— On a mis au point un nouveau gadget pour la TDF (Triade du Dragon de Feu). Je crois que ça va être le truc à la mode cet été. Va voir dans le fond de la pièce, derrière l’armoire.
Il est bien gentil le prof, mais je n’ai pas vraiment le temps de jouer. Mais bon, je vais voir. Il y a une chienne dans une cage ! Enfin, il s’agit d’une esclave nue, mais avec des petites oreilles pointues et une belle queue en panache. C’est très mignon. La petite bête me regarde en gémissant, avec des yeux suppliants, genre, « j’ai perdu ma maman. » Elle a un collier avec une plaque, sur laquelle il est écrit son nom : « Louna ».« 
 

 

Et n’oubliez pas de partager, liker et laisser des commentaires pour encourager nos auteurs ! Et si vous voulez rejoindre notre communauté et être lu par des centaines de coquins et de coquines chaque semaine, l’inscription au site est exactement comme le côté obscur de la Force : rapide et facile !

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *