le curé et la famille baisent

12345
Loading...

pierrot76


à plusieurspartouzetabou



LE CURÉ ET LA FAMILLE BAISENT

Ma mère est une grosse salope une grosse pute une fois je suis allé la chercher au presbytère c’était allumé et j’ai regardé par la fenêtre il y avait le curé sa mère la religieuse et ma mère le curé était à poil la soutane ouverte la religieuse les nichons à l’air retroussée jusqu’à la ceinture sa grosse connasse dénudée et ma mère nue en bas et porte-jarretelles il fumait un gros pétard qu’ils se passaient et il buvaient du whisky ils se saoulent la gueule ils se tripotent la bite et la cramouille mutuellement et se roulent des pelles le curé bande comme un âne et les deux salopes le sucent chacun leur tour et lui branlent le trou du cul « je vais vous baiser grosses truies » « oui ramone-nous la craquette et le trou du cul » c’est la que je suis entré ma grosse bite a la main « oui une deuxième pine » disent les deux femmes et le curé vient nous défoncer petit salopard j’embrasse à pleine bouche le curé et les deux putes qui me tripotent la queue et moi je leurs astique les nibards et leurs chatte de salopes et le gros zob du curé on boit un coup rallumé un pétard les deux femmes se sont mises à genoux sur le canapé et j’enfonce mon gros zob dans la cramouille de la sœur et le curé dans celle de ma mère on leur donne de grands coups de pine enfoncés jusqu’aux couilles en les traitant de putes et elles de salopards on leurs pétrit les loches a pleines mains et elles se roulent des pelles baveuses ensuite on les prend par les hanches et on les défonce jusqu’à l’utérus elles gueulent toute les deux « baise-moi vas-y plus fort » le curé me roule une pelle et les deux femmes se redressent et on s’embrasse tous à pleine gueules et on reboit un coup et refume un pétard on est tous complètement bourrés et défoncés ma mère me dit « maintenant mon salopard de fils viens enculer maman » je retire ma bite de la connasse ravagée de la sœur et je l’enfile dans le trou du cul éclaté de ma pute de mère elle gueule « vas-y déchire-moi le cul remue la merde dans mes boyaux » et le curé en met plein le cul de sa mère les deux truies se mettent à pisser comme des vaches et à dégueuler sur leurs nichons et nous a leur remplir le derche de foutre on débande un peu et pissons aussi dans leurs fions je retire ma bite du cul éclaté de ma mère et je l’enfonce dans le cul du curé qui gueule de plaisir ensuite c’est lui qui m’encule les deux salopes se roulent des pelles et se branlent mutuellement l’utérus la main dans la cramouille ensuite on nettoie nos culs tout merdeux dans la salle de bain et rentre à la maison où on tombe sur mon père et mon frère qui baisent ma grand-mère et ma sœur vu les bouteilles vides sur la table et les mégots de pétard dans le cendrier ils sont tous ivres et défoncés et une boîte de coke est sur le buffet on se fait une bonne ligne maman et moi pour finir de se défoncer je passe derrière mon père qui limait le cul de sa mère et je l’encule en disant « prend ça dans le cul » il me réponds « vas-y salaud » ma mère équipée d’un gode-ceinture énorme lime le trou du cul de mon frère qui baise le cul défoncé de sa sœur il gueule « encule-moi grosse salope » tout le monde jouit et s’écroule ivre mort et complètement défoncé

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? N’OUBLIEZ PAS DE LA COMMENTER ET DE LA PARTAGER !

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

  1. pendemonium le à
    pendemonium

    J’adore ce texte bien ordurier, plein de mots crus comme j’aime. Continuez à écrire ce genre de cochonneries si bandantes.

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *